Une association de présidents pour un vrai dynamisme culturel

Chacun sait que le dynamisme d'une association est intimement lié à l'énergie et au charisme de ses présidents, véritables locomotives indispensables à la bonne marche de toute association et à son développement.

La Société Artistique doit ainsi le rayonnement qu'elle connaît grâce aux différents présidents qui se sont succédés depuis sa création.

Ainsi Marcel Jouvelet fut-il le premier président, véritable pionnier ayant rassemblé autour de lui quelques amis artistes dès 1960 pour un Salon d'art, premier d'une longue série.

En 1966, Bernard Franqueville prend la suite de la présidence, assisté de Robert Gautier, Secrétaire Général.

1968, année très faste pour la Société Artistique, porte Henri Mailly à la tête de l'association, toujours secondé de son Secrétaire Général, Robert Gautier.

La construction du Parc Montaigne, drainant une population dynamique et cultivée, permet à l'association de s'enrichir de nouveaux artistes et d'un nouveau président, le Général Léo Rio, qu'assiste toujours aussi efficacement Robert Gautier qui conserve ses fonctions. Ce tandem efficace travaillera sans relâche pour le développement de l'association jusqu'au décès de Léo Rio en 1978.

Tout naturellement, Robert Gautier, qui maitrise parfaitement toutes les ficelles du métier, prend alors la présidence et la conservera jusqu'en 1995. Sous sa houlette, la Société Artistique connaît un essor tout particulier : développement des expositions à thème, expositions en plein air, expositions particulières, "Expressions hors série", développement de l'enseignement artistique...

Néanmoins, à 70 ans, il décide de laisser la présidence à celui qui la conservera de 1995 à 2007, Bernard Cottenceau, qui sera secondé par Claude Arrieux, Secrétaire Général. Sous cette collaboration efficace, la Société Artistique se verra attribuer de nouveaux locaux spacieux et lumineux pour dispenser les cours de dessin et peinture : l'atelier Pissarro, à la Maison des Associations.  Le magasine "Présence des Arts" passera à la couleur, donnant un second souffle à cette publication appréciée de ses lecteurs.

Toutefois, les activités professionnelles de Bernard Cottenceau le contraignent à devoir céder sa place et, en 2007, Jean-Pierre Thibault accepte la présidence avec un nouveau Bureau à ses côtés. Son énergie exceptionnelle et son charisme permettent de relancer les Salons d'Art qui avaient été mis en sommeil après celui de 2004.

La maladie eut malheureusement trop tôt raison de cette belle énergie et Jean-Pierre Thibault s'éteint le 24 juillet 2009, laissant un grand vide mais la volonté pour le Bureau et le Conseil d'Administration en place de pérenniser les efforts entrepris.

Depuis lors, Diane Corson assure la présidence, entourée d'une équipe dynamique constituée de Chantal Duval, Trésorière, Marie Martzel, Secrétaire, Danièle Belle, Brigitte Boulogne, Patricia Dietrichs, Jacky Gressier,  Marie-France Hellio,  Marie-Odile Urlacher, Cidalia Valente, Véronique Walraevens.