Fran├žoise KUBIAK

Voir les oeuvres La contacter

Styliste de formation, Françoise avait envie d’utiliser les bases de la couture comme un langage avec lequel elle pouvait dire autre chose.

21x29,7 format de la feuille blanche.

Cette feuille de papier blanc est le support de ses croquis de mode, dessins, aquarelles, patrons et « photo dessins ».

Très vite, cet espace blanc est devenu matière.

Une matière à part entière qui se sculpte, se froisse, se colle, se coud, se déchire, s’assemble, s’enroule, se pose, se dépose et s’envole...

Pour faire apparaître cette robe de papier.

Une robe qui se dérobe et laisse place à une représentation du corps, une apparence, une évocation symbolique et poétique de l’être.